Les 40 meilleures astuces!

Avant d’acheter de l’immobilier, quelle qu’en soit la destination (résidence principale ou investissement) il est très important de se renseigner et de récolter toutes les informations qui vous éviterons de faire des erreurs et de perdre de l’argent. Il faut même avoir entre les mains les astuces qui vous en feront économiser, voire en gagner!!

Guillaume est un investisseur. En très peu de temps, il a acquis plusieurs appartements et plusieurs immeubles, mais il a surtout acquis de l’expérience! Et de cette expérience, il a condensé les 40 meilleures astuces, mais aussi un tas d’informations, de la plus efficace aux plus confidentielles, celles qu’on met des années obtenir.

Argent_Mark Hodson

Avant de vous présenter ce guide, voici 2 astuces qui vous permettront d’économiser des milliers d’Euros sur votre achat immobilier.

Un appartement ou une maison ce n’est pas seulement quatre murs et un toit. C’est aussi l’achat ou un des achats les plus importants de votre vie. Et il ne s’agit pas de se tromper. Financièrement, les conséquences sont trop importantes.

Les personnes qui réussissent en immobilier connaissent des trucs et astuces que les autres ignorent, et qui leur permettent de faire de bien meilleures affaires.


En voici 2 :

1 – Voici comment économiser des milliers d’Euros votre crédit :

La banque vous force à vous assurer. Ainsi, en cas de décès par exemple, ou d’invalidité, le crédit sera quand même remboursé à la banque, par l’assurance.

Le montant de cette assurance n’est pas très élevé (quelques dizaines d’Euros par mois) et 
souvent le banquier vous en parle à peine : « signez ici » dit-il.

Toutefois, il faut savoir que légalement, vous êtes libre de souscrire cette assurance auprès de n’importe quelle compagnie. Et que si vous la souscrivez auprès d’une compagnie d’assurance qui n’est pas celle proposée par votre banque (on appelle cela une délégation d’assurance), vous pouvez la payer jusqu’à (tenez-vous bien)… 10 fois moins cher en fonction de votre profil.

Cela représente très rapidement des sommes importantes. Par exemple, passer de 40 à 4 Euros par mois pour l’assurance, sur un crédit de 20 ans, cela fait 8.640 Euros d’économies.

Pour cela, il suffit de contacter des compagnies d’assurance de votre côté. Et une fois que votre banquier vous a annoncé que le financement sera possible, dites-lui que vous souhaitez passer par cette compagnie pour l’assurance.

Bien entendu, les banquiers n’apprécient pas beaucoup cette petite infidélité, car cette assurance leur fait gagner de l’argent (et nous avons vu que ce n’est pas forcément le cas du crédit en lui-même). Ne commettez cette infidélité que si votre dossier est solide et bien avancé. Ce n’est pas le genre de chose dont on parle au premier rendez-vous.

Mais ce serait dommage de dépenser plus de 8.500 euros pour rien non ?

2 – Comment ne pas payer les frais de notaire :

Les frais de notaire représentent plus de 8% du montant du bien. Pour un bien à 100.000 euros, vous allez donc devoir payer plus de 8.000 euros de frais de notaire. 

Mais les banques n’aiment pas financer ces frais. Il faut donc bien souvent les payer vous même, cash. 

Ce que l’immense majorité des gens ignorent, c’est qu’il n’y a aucune obligation à ce que ces frais soient payés par l’acheteur.

Avec l’accord du vendeur, vous pouvez donc demander à faire un « acte en mains ». Dans ce cas, c’est le vendeur qui paiera les frais de notaire.

Voici un exemple : Vous souhaitez acheter un appartement à 100.000 euros. Les frais de notaire seront donc d’environ 8.000 euros. Et comme nous venons de le voir, les banques n’aiment pas intégrer les frais de notaire dans le crédit. Votre banque ne voudra donc probablement vous prêter que 100.000 euros. Mais de votre côté, vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas payer 8.000 euros comptant.

Pour éviter d’avoir à le faire, proposez au vendeur 108.000 euros « acte en mains ». La banque vous prêtera alors 108.000 euros, car elle considérera que c’est le prix du bien, et que les frais de notaire sont à la charge du vendeur. Et pour le vendeur, ça ne change rien : il versera 8.000 au notaire et aura 100.000 euros.

En proposant subtilement cette option dans la négociation, vous pouvez réellement économiser beaucoup (je reviendrai sur les astuces de négociation plus loin).

Attention : cette astuce est tellement confidentielle que de nombreuses agences immobilières elles-mêmes ne la connaissent pas. Il faudra alors simplement leur expliquer, ou leur donner le numéro de votre notaire…

VOUS SAVEZ A PRÉSENT :

– que vous pouvez économiser énormément en faisant une « délégation d’assurance« 
– que vous pouvez laisser les frais de notaire à la charge du vendeur en faisant un « acte en mains »

Mais il existe de nombreuses autres astuces et beaucoup de pièges à éviter. Des pièges à 100 Euros. Des pièges à 1.000 Euros. Et des pièges à 10.000 Euros et plus…

Comme je vous le disais en introduction, Guillaume, est un investisseur immobilier qui comme moi est parti de rien, et a posé par écrit toutes les astuces qui lui ont permis de réussir. Il y en a 40.

Ces 40 astuces valent littéralement de l’or. Elle vous feront économiser des heures, des jours, voire des années de recherches sur internet! Sans compter celles que vous ne trouverez pas.

TOUTE PERSONNE qui va acheter un bien immobilier, MAINTENANT OU PLUS TARD, devrait ABSOLUMENT les connaitre.

Si vous souhaitez les découvrir, il suffit de CLIQUER ICI

Je vous le conseille vraiment car Guillaume sait de quoi il parle, et je peux vous dire que grâce à ses astuces, vous ferez partie de ces personnes qui savent faire d’excellentes affaires.

Les 2 astuces ci-dessus vous feront économiser chacune plus de 8.000 euros. Imaginez ce que vous économiserez avec 40 astuces !

CLIQUEZ ICI pour découvrir les 40 astuces de l’achat immobilier.

Recherches utilisées pour trouver cet articleastuces rentier