Photo en-tête - Article Pourquoi l'investissement immo peut vous sauvez la vie

POURQUOI L’INVESTISSEMENT IMMOBILIER PEUT VOUS SAUVER LA VIE?

Etat des lieux

Le titre peut paraître accrocheur, en effet, quel est le rapport entre l’immobilier et la vie ? Il ne s’agit de pas de la vie terrestre, mais des conditions de vie qui seront les nôtres dans les décennies à venir. La société change, la démographie aussi. Aujourd’hui pouvons-nous vraiment compter sur le fruit de notre travail salarié ou autre pour pouvoir vivre jusqu’à 70 ans, 80 ans, 90 ans, 100 ans ? Ça parait être une problématique lointaine (j’ai 31 ans) mais c’est une question que nous ne pouvons plus nous permettre d’occulter.

Lorsque l’on parle d’investissement immobilier sur les blogs, l’idée principale est l’enrichissement financier et patrimonial afin de pouvoir être financièrement libre le plus rapidement possible (bon « rapide » est une hyperbole, car l’enrichissement rapide est très rare), du moins en quelques années. Mais d’après moi, au-delà de la liberté financière que l’investissement immobilier peut apporter à court terme, son impact va bien au-delà.

Pyramide des âgesIl suffit de regarder la pyramide des âges pour comprendre que les moins de 40 ans n’auront certainement pas de retraite. Les plus de 40 ans (et jusqu’à 105 ans et plus) représentent la majeure de la population. Et la France n’est pas le pays qui a le plus de problèmes démographiques…D’après l’INSEE : « du fait de la croissance de la population âgée, en 2050, il n’y aurait plus que 1,4 actif pour un inactif de plus de 60 ans, contre 2,2 en 2005 » or 1,4 actifs par retraité ce n’est pas assez pour lui payer sa retraite jusqu’à sa mort. Et toujours d’après l’INSEE « au-delà de 2015, le nombre d’actifs se stabilise alors que la population âgée continue d’augmenter » ce qui confirme que notre système de retraite actuel n’est pas pérenne. Ce système est aujourd’hui déjà déficitaire et ce déficit devrait atteindre 20,9 milliards d’euros d’ici 2020.

 

Il y a 2 scenarii possibles : la disparition du système de retraite actuel, soit un fort recul de l’âge de la retraite à 75 ans par exemple. Mais qui a envie de ça ?

Regardez le nombre croissant d’annonces immobilières de ventes en viager. Il y en a de plus en plus et ça ne cesse d’augmenter. Pourquoi ? Car les personnes âgées ne s’en sortent plus, et on est seulement en 2015 donc le montant des retraites est supérieur aujourd’hui par rapport à ce qu’il sera dans 10, 20, 30 ans. Au lieu de pouvoir transmettre leur résidence principale en héritage à leurs enfants, ces personnes sont obligées de la vendre en viager pour avoir un peu d’argent (le bouquet) et une rente jusqu’à leur mort.  Sauf que ce n’est pas si facile de trouver preneur pour un bien en viager… Pour l’anecdote, Jeanne Calment (qui est morte à 122 ans) avait vendu son appartement en viager à son notaire à l’âge de 90 ans, il était loin de se douter qu’elle vivrait encore 32 ans. Et bien, il est mort avant elle, sa femme a continué à payer la rente jusqu’à la mort de Jeanne Calment et au final ils auront payé cet appartement 2 fois son prix ! 😉 Du coup, il y a plus d’offres que de demandes.

Pourquoi les personnes âgées qui bénéficient uniquement de leurs indemnités retraites ont du mal à joindre les 2 bouts ? Tout simplement car ces indemnités représentent :

  • Pour les employés : 65% de leur dernier salaire
  • Pour les fonctionnaires : 60% de leur dernier salaire
  • Pour les cadres : 50% de leur dernier salaire

retraités pauvres Faites le calcul, la chute est rude ! Et pour ceux qui n’auraient cotisé correctement ou qui auraient cotisé sur des salaires très faibles, ils auront droit à un minimum vieillesse ou contributif d’environ 600€ ! Et d’après les prévisions, les indemnités retraites seront divisées par 2 d’ici 20 ans. Comment fait-on pour vivre avec la moitié de son salaire ou avec 600€ ? Surtout quand on est âgé et qu’on a du temps…Et je ne pense pas qu’en vieillissant, on ait moins de dépenses, c’est simplement d’autres types de dépenses. La retraite rime de plus en plus avec la précarité. D’autres facteurs entrent en compte dans l’augmentation de cette paupérisation, comme le fait de se retrouver seul (divorces, veuvage) donc pas de partage des dépenses, ainsi que les frais de dépendances qui pèsent sur le budget.

Bref, le constat est sans appel, il faut prendre les devants.

L’immobilier locatif comme rempart contre une séniorité difficile !

Le constat ci-dessous démontre que nous ne pouvons pas compter uniquement sur nos futures indemnités pour vivre une retraite paisible. Nous sommes obligés d’investir aujourd’hui pour sécuriser nos revenus de demain.

C’est là qu’intervient l’investissement l’immobilier. Il existe d’autres types d’investissements mais c’est de loin le plus sécurisant. Comme le disait Franklin Roosevelt : « L’immobilier ne peut pas être perdu ou volé, et il ne peut pas être emporté. Acheté avec bon sens, payé en totalité, et géré avec raison, il est le placement le plus sûr du monde. »

Épargner son argent en prévision de ses vieux jours est faisable, mais à moins d’avoir un bon taux de rentabilité, à euro constant et corrigée de l’inflation, n’importe quelle somme vaudra moins dans 20 ans. On ne peut pas compter aujourd’hui sur la valeur de l’argent dans une ou plusieurs décennies. Et même avec un bon taux de rendement, il faudrait un sacré capital pour que celui-ci génère des rentes qui permettent d’en vivre.

Investir en bourse demande des connaissances beaucoup plus longues et difficiles à acquérir qu’en immobilier, il faut avoir de l’argent disponible, et c’est aussi risqué. Je ne dis pas qu’il ne faut pas investir en bourse, au contraire, mais ça demande des compétences. Aussi, il faut savoir que le marché des actions rapporte en moyenne 4% par an aux actionnaires : on peut faire largement mieux en immobilier et en plus sans mobiliser son argent !

L’immobilier locatif est un investissement ouvert à tous, même aux petites bourses, pas besoin de faire Saint-Cyr, pas besoin d’arrêter de travailler, c’est vraiment l’investissement phare à mes yeux. A ma connaissance, c’est aussi le seul investissement qui profite de l’effet de levier du crédit : un banquier vous prêtera pour une place de parking, un appartement ou un immeuble mais ne vous prêtera pas pour acheter des actions !

La folie des grandeursjpgDonc nous pouvons investir dans l’immobilier locatif avec peu ou sans argent, pour acheter un bien qu’on ne paiera pas (les locataires se chargeront de ça), et en parallèle, on se construit un patrimoine qui ne peut que prendre de la valeur (il ne serait-ce qu’avec l’inflation). Une fois remboursé, ce patrimoine rapportera à son heureux propriétaire des rentes à vie, s’il le conserve, ou lui rapportera sous forme de capital s’il décide de vendre ses biens. Même sans faire d’excellentes affaires, même si le ou les biens mettent 25 ans à se rembourser, investir en immobilier est judicieux. En effet, si l’immobilier ne vous rend pas riche instantanément (tout dépend du type d’investissement et du nombre d’investissements), le moindre appartement, le plus petit des immeubles peut vous « sauver » de votre futur et incontournable baisse de revenus. De plus, l’indexation des loyers est un fantastique rempart contre la perte du pouvoir d’achat. Le loyer augmente alors que la mensualité reste constante : c’est une des mécaniques de l’enrichissement.

L’investissement immobilier locatif permet de se constituer un patrimoine et des revenus passifs sans « effort d’épargne ». Il est donc possible de se créer des revenus futurs sans impacter son niveau de vie actuel. Et pour ceux qui n’ont pas la « fibre » de l’immobilier, l’achat et/ou la gestion peuvent être délégués.

En moins de 2 ans, j’ai acheté 2 appartements à Paris (le 3ème est en cours), mais même si je m’arrêtais là, même si j’attendais passivement la fin des emprunts, dans moins de 20 ans, je serai pleinement propriétaire de ces biens qui totalisent un loyer de plus de 2000€ (corrigés de l’inflation, ces loyers seront nettement supérieurs dans 20 ans) et je serai encore loin de l’âge de la retraite ! Je dois être honnête, je n’ai pas acheté ces biens à la base dans une stratégie de sécurisation de mes vieux jours, mais je dois dire que je ne me sens pas inquiète pour cette future période de ma vie !

Laissez vos commentaires !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...