Choisir ses locataires - Astuces

2 NOUVELLES MANIÈRES D’ANALYSER DE POTENTIELS LOCATAIRES!

Lors de la mise en location de son bien, le choix des locataires est un moment délicat, on y échappe pas et on a peur de prendre la mauvaise décision ! De plus, en fonction de la taille du bien ou du type de location, c’est un choix auquel on doit faire face plus ou moins souvent. Evidemment, on aimerait ne pas se tromper…Mais, au-delà du dossier de location, il existe des outils à la disposition de tous pour nous aider dans cette tâche !

Voici 2 types de recherche astucieuse que vous pouvez faire pour vous aider à choisir un locataire :

Les réseaux sociaux perso

Aujourd’hui presque tout le monde a un profil Facebook, 31 millions d’utilisateurs en France en 2016 ! Et sur les réseaux sociaux, les gens sont généreux en information 😉 Facebook, twitter, instagram, une mine d’or d’informations pour les propriétaires. Vous vous dites peut-être « à quoi vont me servir leurs photos de vacances ou de soirées ??? ». Ce n’est pas ce que vous recherchez. Mais imaginons, par exemple, que vous n’ayez pas très envie de louer à une personne ayant des animaux ou à un fumeur (c’est un peu discriminant, mais bon ça peut faire partie de vos critères). Un petit tour sur les réseaux sociaux pourrait répondre à cette question. Et hop, une petite photo avec en commentaire « trop mignon mon chat/chien ! », ou alors une photo du candidat une clope au bec.

Personnellement, je ne pose pas cette question à mes candidats, mais je sais que si je la posais, je n’aurais pas forcément de réponse sincère. En effet, si un propriétaire demande à un potentiel candidat s’il fume, c’est qu’à priori ça le dérange, sinon il ne la poserait pas 😉 Ce ne sont que quelques exemples, il y a beaucoup d’autres informations que vous pourrez trouver. Vous pourriez même vous trouver des amis communs, et du coup, vous pourriez leur demander s’ils n’ savent rien au sujet du candidat qui pourrait vous aider à prendre une décision éclairée.

Ça fait un peu « inquisiteur », certes, mais quand il faut prendre LA bonne décision pour faire le choix d’un locataire, quelques informations supplémentaires sont les bienvenues.

———————————————————————————-

Découvrez le guide du futur rentier de l’immobilier!

17 chapitres sur l’investissement immobilier locatif

Plus de 125 pages!

Apprenez ce que l’on ne vous dira jamais et devenez RENTIER!

Le guide du futur rentier de l'immobilier

CLIQUEZ ICI

———————————————————————————-

Les réseaux sociaux pro

Quand on met son bien en location, on demande évidemment un dossier complet pour choisir ses locataires: fiches de paies, avis d’imposition, etc. Mais tout se trafique, un coup de Photoshop et on change un nom, un montant, une date d’ancienneté etc. C’est pour cela qu’il faut être vigilent et ne pas hésiter à aller plus loin dans l’analyse. J’avais donné une technique pour vérifier l’avis d’imposition dans mon article Investissement locatif : La peur des loyers impayés.

Mais grâce aux médias sociaux professionnels, comme linkedin ou viadeo, on peut faire une petite analyse de cohérence. Si un candidat à la location de votre appartement se présente en vous disant qu’il est ingénieur agronome, et que sur son profil Linkedin/viadeo, son seul diplôme est un BTS Commerce, ça peut vous mettre la puce à l’oreille 😉 Ou tout simplement, s’il se présente en CDI, avec une période d’essai validée depuis longtemps, et que vous voyez que le mois précédent, il s’est mis en statut « en recherche active d’un emploi », là aussi, ça peut vous aider !

Ça peut paraitre poussif et à la fois, même en dehors d’un choix quelconque, tout le monde « googlelise » tout le monde. Dans ma 1ère boite, dès qu’il y avait un nouveau ou une nouvelle, son nom était automatiquement tapé sur google par curiosité ! Et si la législation française ne protégeait pas autant les locataires, nous, les propriétaires bailleurs, serions moins sur nos gardes ! 😉

Laissez vos commentaires ci-dessous 😉

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...